Le RC Lens mise une fois de plus sur les jeunes de La Gaillette

rclens

Juste après la nomination de Sylvain Matrisciano à la tête du centre de formation du RC Lens, les dirigeants viennent d’annoncer qu’ils avaient décidé de récompenser Maxence Carlier (20 ans), Didier Desprez (17 ans), Guillaume Beghin (20 ans) et Valentin Wojtkowiak (20 ans).

Maxence Carlier a paraphé, pour le moment, un contrat jusqu’en juin 2018, tout en espérant pouvoir montrer qu’il peut faire partie du groupe d’Alain Casanova durant la saison :

« C’est un très grand moment. Je suis au RC Lens depuis l’âge de 6 ans donc signer dans son club de cœur fait toujours plaisir. Maintenant, je dois prouver ce que je vaux ! J’espère que je pourrai montrer que j’ai ma place en professionnel. »

Quant au portier, Didier Desprez, le RC Lens a assuré ses arrières, car de nombreuses formations tentaient de le convaincre de quitter les Sang et Or. Le jeune gardien sait qu’il lui reste beaucoup de travail à fournir pour un jour, défendre les cages Lensoises en tant que portier titulaire :

« C’est important. Ce n’est pas un aboutissement mais plutôt un objectif, une première étape, que j’ai atteint. Il faut encore travailler, ce n’est que le début. Maintenant, à moi de faire mes preuves. Le contrat professionnel, c’est autre chose que la formation. Il y a un niveau à avoir. Il va falloir l’élever et être meilleur tous les jours, aux entraînements comme en matchs. C’est un honneur de signer au RC Lens. C’est un grand club et un grand club formateur reconnu pour ça. De grands joueurs sont sortis d’ici. » a t-il déclaré sur le site officiel du club.

Le milieu de terrain, Guillaume Beghin a quant à lui, signé jusqu’en juin 2020, dans l’optique de gagner sa place dans le groupe professionnel :

« C’est une immense fierté de signer professionnel dans mon club formateur ! Depuis que je suis jeune, je n’ai connu que le Racing. C’est la fin d’un cycle de formation. Maintenant tout reste à venir ! Le monde professionnel n’a rien à voir. Je vais devoir travailler, franchir les paliers et pourquoi pas gagner ma place de titulaire au sein du groupe professionnel. »

Et pour finir, le défenseur Valentin Wojtkowiak (20 ans) doit prouver pendant une saison, car il n’a signé que jusqu’en 2018 :

« Cela fait longtemps que j’attendais ce moment ! Depuis que j’ai commencé tout petit à jouer au football. Cela a toujours été mon rêve. J’entre vraiment dans le monde professionnel ! Ce sera à moi de travailler encore plus dur maintenant pour faire ma place et essayer d’aller chercher encore plus que ce contrat professionnel. »

FacebookTwitterGoogle+Partager

Laisser un commentaire